Prendre du muscle

Prendre vite du muscle est-il dangereux ?

Le marché du fitness et de la musculation ne manque pas de clients en France, d’après une étude réalisée conjointement par Ipsos et l’Union Sport & Cycle, qui rapportent qu’un français sur trois pratique une activité sportive. Que ce soit pour se garder en bonne santé (96%) ou pour maintenir une apparence physique (86%), la musculation est parfois perçue comme dangereuse, étant donné les différents risques qu’elle entraîne sur votre santé et votre silhouette. Blessures, consommation excessive de stéroïdes ou protéines, mauvaise nutrition… Détaillons rapidement les risques que pourrait présenter une prise de masse musculaire trop rapide.

De la graisse au lieu de masse musculaire

Une masse musculaire imposante ne s’obtient pas du jour au lendemain. En fait, aller trop vite dans la construction de vos muscles peut nuire à votre santé. Pourquoi ? Votre régime doit induire des changements pour augmenter votre masse musculaire rapidement, ce qui vous contraint à absorber plus de calories. Or, beaucoup de gens ont du mal à adapter leur régime en renforçant la quantité de calories qu’ils consomment. Certes, il est indispensable d’augmenter les calories lors d’une activité physique, mais il est essentiel que vous ajoutiez les bonnes calories : une alimentation non-équilibrée, associée à des fast-foods, pourrait très vite se retourner contre vous et ne servir qu’à multiplier la graisse.

Des risques sur la santé

Dans toute activité physique, il est indispensable de se donner du temps pour permettre à l’organisme de se rétablir. Dans le cas contraire, votre activité peut aggraver les maladies et troubles existants, voire provoquer des maladies qui n’existaient pas auparavant. Douleurs articulaires et musculaires, stress et autres troubles chroniques sont facilement aggravés par l’excès d’exercices physiques. De plus, vous risquez de sur-travailler vos muscles, ce qui occasionnera probablement la déchirure et la blessure.

La qualité du sommeil

Il est incontestable que le fitness et la musculation ont de nombreux avantages pour la santé, mais trop de pression sur le corps peut avoir un impact sur votre sommeil. Non seulement certains compléments alimentaires provoquent insomnie et palpitations, mais trop d’activités physiques ne donneront pas du temps à votre organisme de récupérer. Votre système nerveux peut en souffrir, ce qui aura un impact certain sur votre sommeil.

Les compléments et leurs effets secondaires

Bien des bodybuilders, athlètes et autres amateurs culturistes qui veulent gagner rapidement de la masse musculaire sont tentés par les compléments de renforcement musculaire. Mais n’est pas Lazar Angelov qui veut ! Pilules, poudres, boissons offrent la promesse de vous faire gagner très vite des kilos de muscle. Malheureusement, certains de ces produits ne tiennent tout simplement pas leur promesse, tandis que la plupart, déconseillés par l’ANSM, sont connus pour leurs effets secondaires indésirables. Des produits pour prendre de la masse musculaire rapidement, notamment les stéroïdes anabolisants, remplissent l’étalage et le rayon des salles de fitness, mais leur utilisation n’est pas forcément conseillée à tout le monde. Par exemple, les personnes souffrant d’asthme ne doivent pas prendre ces stéroïdes.

Et pour cause, les stéroïdes ne sont pas exempts d’effets secondaires : hypertension artérielle, durcissement des artères, hausse du taux de cholestérol, palpitations cardiaques, sauts d’humeur… De plus, ces composants chimiques sont décidément très addictifs, à l’instar des principes actifs comme le sulfate de vanadyle, le méthoxy et l’épinéphrine, dont les effets négatifs sont décriés par l’ANSM.

Le culturisme et la musculation sont des activités qui s’effectuent sur le long terme, suivant un objectif raisonnable et réalisable. Si vous souhaitez prendre un complément pour seconder votre régime alimentaire, essayez de vous limiter aux protéines de lactosérum et demandez auprès d’un coach des conseils sur la dose recommandée et l’utilisation de ces produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *